Actualités

MEILLEURS VOEUX 2017

COLLOQUE SUR LES VIOLENCES SEXUELLES. 2 décembre 2016 Bourg en Bresse

umjm-10-ans

FORMATION EN ENTREPRISE au self défense et au Kick Boxing

14368857_1663426943947902_6162530890481548134_n

L’AVEMA est intervenue dans une formation au self défense et au Kick Boxing auprès de la section féminine du BTP de l’Ain (Bâtiments et Travaux Publiques). Une vingtaine de participantes se sont confrontées aux différentes techniques de défense face à une agression de la vie courante. Les attitudes, les postures, l’examen de l’environnement ont permis à ces salariées du BTP  de mieux appréhender un milieu hostile. Rappelons que chaque année dans l’Ain, plus de 450 femmes sont vctimes de violences conjugales et plus de 950 d’entre elles déclarent avoir été déjà victime d’une tentative d’agression dans la rue

NON NON à La banalisation de la sanction de la conduite sans permis et sans assurance

Communiqué de presse – Vote solennel Assemblée nationale Projet de loi J21 L’AVEMA s’élève contre la proposition de loi liée à la  banalisation de la sanction de la conduite sans permis et sans assurance dont chacun connaît les dégâts et les difficultés causées par ces infractions. Cette proposition est totalement inadaptée pour lutter contre la délinquance routière, trop de vie sont en jeu et trop de victimes sont directement concernées…. NOS ENFANTS SONT SUR LES ROUTES…: un système de confiscation automatique aurait été plus judicieux et dissuasif….  EQUIPE AVEMA

 

CONFERENCE JEUDI 28 AVRIL

Jean Luc Sanchez

EQUIPE AVEMA : Bonne année 2016

carte-2016-2

ATELIER BOXE

ATELIERS BOXE. L’AVEMA VIENT D’OUVRIR SES PREMIERES INITIATIONS A DESTINATION DES FEMMES VICTIMES. 5 femmes victimes de violences ont décidé de franchir le pas et de se lancer dans cette expérimentation. Deux intervenants boxe et  deux psychologues encadrent ces femmes qui  ont décidé de venir se  » confronter  » à l’autre dans des cours qui mêlent le self défense, la boxe et surtout la réassurance face à un évènement conflictuel. Reprendre confiance grâce à son corps est aussi un des objectifs de cette nouvelle activité… à suivre

Boxe AVEMA 1 Boxe AVEMA

 

LE TGD TELEPHONE GRAND DANGER  » EST OPERATIONNEL DANS L’AIN. L’Avema portera ce dispositif

LE TGD :  » TELEPHONE GRAND DANGER  » EST OPERATIONNEL DANS L’AIN. L’Avema portera ce dispositif de protection des femmes victimes de graves violences conjugales. La convention visant à organiser cette protection à été signée cette semaine par les autorités judiciaires et civiles du département. CLIQUEZ  Téléphone grave danger

.TGD 1 TGD 3 TGD 2 TGD 5 TGD 4

L’AVEMA au symposium de justice restaurative à Quebec

 

L’AVEMA AU SYMPOSIUM DE JUSTICE RESTAURATIVE capture_decran_2015-04-04_a_06_36_04

DANS LA VILLE DE QUEBEC. Dans le cadre d’un appel à communication, l’Avema a été retenue pour présenter son service de justice restaurative lors du prochain congrès réunissant à Québec tous les plus grands praticiens de justice restaurative. Une juste récompense pour Corinne Sapinet et Manon Rey qui œuvrent depuis plusieurs mois à la réussite de ce projet visant à rapprocher auteurs et victimes, notamment dans le cadre d’infractions routières… http://snjr-nrjs2015.ca/  http://www.csc-scc.gc.ca/justice-reparatrice/003005-2000-fra.shtml

 

OUVERTURE D’UNE UNITE DE JUSTICE RESTAURATIVE

L’Avema vient de signer une convention avec le procureur de la République du Tribunal de Bourg-en-Bresse Mr Denis Mondon, pour officialiser le démarrage d’un nouveau service de Justice Restaurative. La première déclinaison de cette unité concernera les délits routiers. JRDR. Justice Restaurative Délits Routiers.

Dans le cadre d’un mandat judiciaire ordonné par le parquet, il sera proposé à des auteurs présumés de blessures involontaires, conducteurs d’un véhicule, de passer une journée dans un centre de réadaptation fonctionnelle accueillant des victimes de la route et de tenter quelques pas dans ce chemin vers l’autre…. Cette action de rencontre entre un auteur présumé et une victime d’accident de la circulation, peut notamment venir compléter le processus judiciaire déjà engagé, avec un triple objectif : redonner une place la victime dans ce travail de rencontre, réinsérer l’ auteur et rétablir la paix sociale. Ces rencontres peuvent avoir une dimension préventive en amenant les mis en cause à une prise de conscience des risques encourus sur la route.

 IMG_3007Les premiers stages débuteront dans le courant novembre et concerneront 13 mis en cause. Ils se dérouleront au centre de l’Albarine ou de l’Inter à Hauteville.

 

 

Page 1 of 3123»

Allô Victimes - 04 74 32 27 12