Gendarmerie

Permanences intervenant social en gendarmerie

gendarmerie1Rôle du correspondant social en gendarmerie dans le département de l’AIN

Contexte : Cette permanence s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre le Groupement de Gendarmerie de l’Ain et l’AVEMA. Ce permanent social se veut au plus près de l’accueil gendarmerie afin que les victimes de violences familiales, notamment, puissent disposer, dans un temps le plus proche possible de la survenance de l’évènement, du soutien et des conseils des professionnels de l’aide sociale.

La démarche de ce professionnel vise à prendre en compte l’aspect humain de la procédure traitée par la gendarmerie en organisant un lien immédiat avec les services sociaux de proximité. Il s’agit de s’assurer que ces acteurs de terrain pourront organiser auprès de ces victimes vulnérables, un accueil personnalisé, une écoute de qualité, un soutien psychologique ou matériel ainsi qu’une information globale sur leurs droits.

gendarmerie2Dans ce travail de liaison et de communication, le correspondant social s’inscrit alors en parfaite complémentarité avec celle des gendarmes souvent au cœur de l’évènement. Cette orientation personnalisée vise à évaluer les besoins sociaux qui se révèlent à l’occasion de l’activité des enquêtes de gendarmerie. Suite à ces procédures en cours, Il s’agit de s’assurer de la réalisation de l’intervention de proximité par les services sociaux de terrain compétent et d’en informer ensuite l’unité de gendarmerie référente ou le Correspondant Victime Départemental.

Il s’agit aussi de faciliter l’accès de la personne plaignante aux services de proximité compétents tout en restant dans une information constante des Unités de Brigade ou du Correspondant Victime.

Allô Victimes - 04 74 32 27 12