Stages de citoyenneté

stage-citoyennete
Publiques concernés
Auteurs majeurs et mineurs d’infractions pénales.

Modalité et encadrement du stage
Le stage est encadré par un délégué du procureur, une éducatrice spécialisée et une psychologue clinicienne du service. Ces deux professionnelles conduisent les premiers entretiens d’évaluations. Ceux-ci visent à présenter le protocole de stage de citoyenneté et à apprécier la capacité des stagiaires à intégrer les journées collectives d’intervention.

Durée totale du stage et lieu :Le stage se déroule sur deux journées les vendredis de 9h à 12h et de 14 h à 18 h dans les locaux communs MJD.

Contenu
Les différentes étapes du stage sont obligatoires : toute absence à un module entraînera la non validation du stage. Le résultat au QCM final (questionnaire à choix multiples) sera adressé au Procureur de la République qui validera ou non le stage au vu de la note obtenue.

  • Une formation théorique de citoyenneté comprenant deux demi-journées  avec l’Association des Anciens Maires et Adjoints de l’Ain (6 h)
  • Une intervention d’un élu sur la politique de la ville reprenant les droits et les devoirs du citoyen à un niveau administratif de proximité. (2h30)
  • Exploitation d’un document vidéo prêtée par le CDDP (Centre Départemental de Documentation Pédagogique) et débat (1h30)
  • Un témoignage de la police municipale de BOURG EN BRESSE et débat. (1h)
  • Une intervention sur la justice reprenant également la notion de droits et de devoirs pour tous. (2h30)
  • Une visite dans un établissement public et présentation au groupe des documentations ramenées.
  • Un bilan écrit personnalisé d’environ 20 lignes.
  • Réponse au QCM de validation. (½ h)

.

Modalités pratiques
Une convocation est adressée au stagiaire par lettre simple ou remise lors de l’entretien, au moins trois semaines avant le début du stage. Les convocations se font par ordre d’arrivée au service, sans classement par infraction. Le stage doit être entièrement payé avant de commencer. Les partenaires qui adressent les stagiaires sont avertis de ces dispositions et en informent les personnes. Des paiements échelonnés sont possibles.

Les stagiaires attestent de leur présence en paraphant la feuille de présence en début de chaque demi-journée. Un dossier de documentation est remis à chacun, qui se complète au fur et à mesure des interventions. Un travail personnel est demandé à chaque stagiaire durant la semaine entre les deux journées de stage, soit pour participer à une recherche de groupe, soit pour préparer un exposé individuel.

Un bilan écrit est également rédigé par les stagiaires à la fin des deux jours, notamment pour permettre une amélioration de la prestation.

Objectifs pédagogiques

Le stage se veut une relecture de la citoyenneté dans différents domaines : historique d’abord, puis organisationnel à travers la présentation de l’organisation démocratique de la France.  Les interventions de personnalités extérieures permettent de situer le citoyen dans plusieurs environnements : la cité, la route, l’autorité publique et la justice afin de resituer les droits et devoirs de chacun.
Le stage se termine par la présentation du travail des stagiaires devant le groupe. Les recherches effectuées sont un complément indispensable aux thèmes travaillés. Les travaux individuels peuvent aller de la présentation d’un personnage historique ayant été remarqué pour son action citoyenne (Marie Curie, Napoléon, Jean Moulin) à la présentation de structures actuelle œuvrant pour leurs concitoyens (le marché Conté, les restos du Cœur, la SPA …). Les travaux de groupe se sont attachés à présenter des organisations nationales gérant l’école, les pompiers, la protection sociale ou des associations.
Cette participation active au contenu du stage est nécessaire et bénéfique pour l’implication de chacun : elle est également exemple d’un fonctionnement citoyen.

Allô Victimes - 04 74 32 27 12